On réintègre donc doucement son jardin pour préparer les beaux jours, à commencer par l’aménagement de la terrasse, les éléments décoratifs ou fonctionnels qui l’entourent, ainsi que les plantations de saison. Voici nos 10 conseils pour préparer au mieux le printemps.

1 – Entamer des travaux avant la belle saison

Avant toutes choses, il est indispensable de penser aux travaux. Le printemps est le moment idéal pour amorcer les idées de travaux qui ont cogité durant tout l’hiver et qu’il sera préférable de mener à bien avant l’été. En effet, les meilleurs paysagistes ont plusieurs mois de travail d’avance. Il faut donc se décider dès maintenant à refaire sa terrasse, l’arrière de sa maison, ajouter une fontaine d’eau ou un bassin, etc. 

paysagiste-conseil-preparation-jardin

2 – Réaménager sa terrasse pour profiter des premiers rayons du soleil

Pour un mobilier tendance, on opte pour les couleurs Greenery, élue couleur de l’année par Pantone, le jaune soleil, le fuchsia ainsi que les matières naturelles – minéraux et bois. Des couleurs tendance pour cette année 2017 ! En cas de petite pluie, on ajoute une pergola. On peut également la chauffer, idéal en fin d’après-midi quand les températures se mettent à chuter. Et au niveau de la décoration, de nombreux objets tendance peuvent venir égayer la terrasse : des pots design (pot tricoté, pot lumineux…), de belles jardinières, des nichoirs pour les oiseaux, des coussins colorés, des lanternes pour le soir, etc.

printemps-terrasse

3 – Éclairer votre jardin pour en profiter même le soir

Les beaux jours reviennent, certes, mais le soleil se couche encore un peu tôt. Avec de beaux éclairages, installés dans des endroits « stratégiques », il sera possible de continuer à admirer le jardin depuis le salon. Les lampes d’éclairage solaire sont particulièrement appropriées pour les arbres et plantations et certaines d’entre elles proposent même des modes d’éclairage adaptés aux saisons. 

eclairage-solaire-jardin

4 – Entretenir les allées du jardin pour une meilleure circulation

Si les dalles ont été abîmées ou fissurées, notamment à cause de la vague de froid, le printemps est l’occasion de les réparer ou de les remplacer complètement pour changer le style de son jardin. Un paysagiste pourra vous conseiller sur les bonnes pratiques à appliquer pour l’entretien des allées afin de circuler à nouveau avec plaisir dans le jardin et éviter les désagréments liés à un entretien négligé.

preparation-jardin

5 – Rénover les portails et clôtures 

Avec l’arrivée des beaux jours, le moment est venu de rénover les portails et clôtures. Leur restauration passe par l’utilisation de produits antirouille, de lubrifiants pour favoriser le mouvement et réduire les frottements, le renouvellement de la peinture… Si l’heure est au changement, pourquoi ne pas envisager de remplacer entièrement le portail ? Un paysagiste pourra vous aider dans ces démarches. 

preparation-jardin-entree

6 – Prendre soin de la terre printanière 

Après l’hiver, il est temps de redonner vie à la terre pour préparer les plantations du printemps. On en profite également pour ôter les protections des plantes et des arbres et effectuer une dernière taille. Si la terre est fragile, une solution alternative existe : le potager surélevé ou sur pied. Les légumes sont ainsi chouchoutés dans un endroit dédié à la pousse. « Au démarrage de la végétation du printemps, l’idéal est d’enfouir un bon engrais organique type fumier composté. ».

preparation-arrivee-printemps

7 – Se prémunir d’éventuelles vagues de chaleur 

S’il fait particulièrement chaud au printemps, les bassins, les fontaines et les piscines pourront apporter de la fraîcheur dans le jardin. Les voilages sont, eux aussi, une bonne solution pour se protéger des rayons du soleil. 

Piscine Biologique

8 – Se protéger de l’arrivée du pollen

Le printemps est la saison redoutée par les personnes allergiques qui évitent à tout prix les espaces verts en cette période à haut risque. Pourtant, des solutions existent et il serait dommage de faire des plantes nos ennemis pendant cette saison fleurie. S’il y a des plantes qui sont à proscrire, certaines d’entre elles sont à préconiser ! En effet, elles ont le pouvoir de soulager les crises : « Les plantes les plus allergisantes sont le cyprès, le platane, le bouleau, le noisetier, presque tous les saules, ainsi que les graminées comme le mimosa, le frêne. Pour combattre l’allergie au pollen, il faut planter des plantes mellifères dont le pollen est déplacé par les insectes : la bruyère, le rosier, le caryopteris, la lavande… Un autre geste très utile qui sauvera de l’allergie au pollen : tondre régulièrement la pelouse. ».

preparation-jardin-allergie

9 – Aménager un espace cocooning sous la véranda 

La véranda est, elle aussi, une excellente alternative si le jardin et la terrasse ne sont pas encore prêts ou si le beau temps n’est pas au rendez-vous. Pour une ambiance cocooning sous la véranda, les plantes déstressantes et dépolluantes répondent à ce besoin de détente. Un paysagiste pourra conseiller sur les plantes à privilégier en intérieur, leur emplacement, leur entretien…  « Parmi les plantes dites dépolluantes, on compte : les palmiers (chamaedora), le philodendron, les fougères, le spathiphyllum, l’anthurium, le dragonnier (dracaena). Ces plantes sont en effet réputées pour assainir l’environnement de la maison. ».

preparation-terrasse

10 – Récupérer l’eau de pluie

Si le printemps est pluvieux, récupérer l’eau de pluie permettra d’arroser les plantes et les fleurs sur les prochains mois. Les systèmes de récupération d’eau de pluie sont d’excellents moyens pour stocker une grosse quantité d’eau et de faire d’importants bénéfices en termes de consommation. Une technique très utile pour nourrir le jardin naturellement.

Pour toutes vos demandes concernant la préparation de votre jardin à l’arrivée du printemps, n’hésitez pas à contacter un paysagiste du Réseau Alliance Paysage qui pourra vous accompagner dans chacune des étapes de préparation de votre havre de paix.