Planter sous les arbres s’avère parfois nécessaire. Cela peut être les plaques de gazon qui ne sont pas faciles à entretenir. Ou encore, un extérieur de petite superficie où la zone ombragée mérite d’être mieux exploitée. Qu’importe la raison, il existe de nombreuses manières de concevoir un aménagement paysager autour d’un arbre. Le résultat est non seulement esthétique, mais préserve aussi la santé de votre majestueuse arborescence. Prêt à enfiler vos gants de jardinier ?

Quels végétaux choisir ?

Entre les plantes qui végètent et celles qui se dessèchent, vous avez fini par renoncer à agrémenter le tronc de votre arbre… Avec Réseau Alliance Paysage, vous verrez que ce n’est pas mission impossible !

Des plantes d’ombre

Certains arbres, comme l’érable et le magnolia, laissent passer le soleil à travers leur feuillage tandis que d’autres, y compris les conifères, tamisent à peine la lumière du soleil. Au préalable, il est donc primordial d’observer l’obscurité sous l’arbre à tout moment de la journée. Les plantes ombragées telles que l’hortensia ou la fougère peuvent pousser tout près du tronc, contrairement aux espèces mi-soleil comme le muguet ou la pervenche qui s’épanouissent sous le périmètre des branches. Dans tous les cas, optez pour des plantes peu gourmandes en eau et qui résistent au sol pauvre.

En fonction de l’âge de l’arbre

Avec ses branchages étoffés, un sujet mature se marie à merveille avec des végétaux de petite taille qui ne risquent pas de s’emmêler aux branches basses. Les graminées tels le miscanthus sont du plus bel effet ! Vous pouvez aussi installer des fleurs des elfes, des cyclamens et des lierres panachés. À l’inverse, un spécimen plus jeune à la silhouette longiligne exige une mise en scène différente. Jusqu’à sa première dizaine d’années, l’arbuste laisse filtrer assez de lumière pour qu’une végétation l’accompagne. Misez alors sur des vivaces dont la teinte s’accorde à son feuillage !

Un véritable jardin d’Éden

Rien n’est plus ravissant qu’un extérieur verdoyant et fleuri toute l’année. Grâce à nos paysagistes, votre rêve devient réalité !

Exploiter le décalage de végétation

Les bisannuelles telles que les myosotis, ainsi que les bulbes printaniers dont la floraison commence en mars, sont l’assurance de fleurir un coin d’ombre avant l’apparition du feuillage des arbres. Préférez donc des couvres-sols, qui créent un aménagement paysager naturel à faible entretien à l’image de l’ajuga.
Certaines plantes non persistantes sont aussi vos meilleures alliées pour transformer la zone sous les arbres en cadre bucolique. Il s’agit notamment de l’aspérule odorante, de l’hosta ou du gingembre sauvage. Si vous ne savez pas comment réaliser des scènes fleuries en parfaite harmonie avec les racines, faites appel à un paysagiste expérimenté du réseau Alliance Paysage !

Disposer des éléments relaxants

L’espace libre sous les branches peut être exploité avec un élégant bain d’oiseaux ou un hamac, pour un aménagement paysager autour d’un arbre synonyme de quiétude. Un banc de pierre, voire un banc circulaire, habille le tronc avec une délicate touche de romantisme. Si vous avez beaucoup de place, transformez cette zone ombragée en un coin détente. Disposez une petite table et des chaises, et pourquoi pas un ou deux transats. Après une longue journée de travail, qu’il fait bon savourer un café avec le chant des oiseaux pour seule compagnie !

Pour conclure…
Ne craignez pas de planter les fleurs en abondance autour du tronc. Vous obtiendrez un feu d’artifice de couleurs, qui viendra contraster avec l’écorce sombre de l’arbre. Optez de préférence pour des plantes vivaces, dont les racines viendront peu à peu se mélanger à celles de l’arbre et atteindre un parfait équilibre.

Avec notre réseau Alliance Paysage, votre aménagement paysager sous un arbre n’a rien de sorcier. Nos paysagistes se tiennent à votre disposition pour vous conseiller en fonction de la nature de votre sol, du climat, etc. Vous ne connaissez pas les critères classiques lors du choix des plantes ? Contactez-nous !