En avril, la nature se pare de couleurs chatoyantes. Les bourgeons éclosent, les jeunes pousses apparaissent et les premières fleurs nous conduisent sur le chemin du printemps. Il est temps de s’activer au jardin ! Voici les gestes de jardinage à effectuer, pour une saison réussie et luxuriante.

Un jardin en avril propre et écologique

Le printemps représente la période idéale pour nettoyer le sol et se débarrasser des adventices. Ces mauvaises herbes ont en effet tendance à proliférer dans le jardin et à limiter la croissance des plantes cultivées.

Désherber les massifs

L’hiver malmène le sol. Retirez les paillis, aérez la terre à l’aide d’une griffe et enlevez les mauvaises herbes qui ont profité des pluies abondantes pour envahir les parterres. Outre l’aspect esthétique, désherber le jardin en avril est l’assurance de favoriser le développement des végétaux. De la lumière et de l’oxygène seront extrêmement bénéfiques à leur croissance ! Il convient donc de biner les bordures avant que ces nuisibles ne recouvrent intégralement les massifs. En réalité, le mieux reste de démarrer le grand nettoyage de printemps dès la fin de l’hiver lorsque les plantes du massif entrent en végétation. Attendez simplement qu’il ne gèle pas et… à vos serfouettes !

Que planter en avril pour un jardin sans mauvaise herbe ?

Certaines plantes empêchent naturellement les adventices de pousser à leurs côtés grâce à leurs composés phytotoxiques. Ces végétaux allélopathiques constituent ainsi de précieux alliés pour aménager une zone envahie par les mauvaises herbes. Tournez-vous alors vers l’armoise arborescente. Cette splendide vivace à souche ligneuse ne tue pas les plantes en place mais les empêche simplement de s’étendre et de se ressemer. Pensez aussi aux cystes et à la sauge officinale, d’une efficacité redoutable. Veillez à ne pas les planter trop près les unes aux autres, au risque de se nuire mutuellement… Un espace de 40 à 50 cm est un bon compromis. Pour ne pas commettre d’erreur, faites appel à un paysagiste expérimenté du réseau Alliance Paysage !

Quoi faire en avril au jardin pour une floraison abondante ?

La terre se réchauffe au fil des jours et les boutons floraux éclatent. Cependant, quelques précautions sont à prendre si vous voulez transformer votre extérieur en un véritable jardin d’Eden. C’est pourquoi notre réseau Alliance Paysage rassemble les meilleurs paysagistes de votre région, prêts à répondre à vos interrogations et à vous apporter des conseils personnalisés.

Tailler et nourrir les plantes

C’est le bon moment pour redonner une forme aux plantes vivaces et laisser de la place aux nouvelles pousses. Munissez-vous d’un sécateur, éliminez les tiges sèches et les rameaux morts, tout en prenant soin de raccourcir les branches qui ont pris trop de hauteur. La taille va stimuler la ramification des tiges et réduire l’ombre qui gêne les plantes voisines. Il est également indispensable d’apporter des nutriments aux végétaux, qui seront ainsi plus fortes faces aux maladies. Ajoutez du compost et de l’engrais. Puis, lorsque la terre est assez chaude, il ne vous reste plus qu’à déposer un nouveau paillage au pied des plantes.

Planter les bulbes d’été

Le mois d’avril est l’occasion de planter un large éventail d’herbacées telles que les immortelles, soucis, nigelles, bleuets ou encore mufliers. C’est aussi maintenant qu’il faut mettre en terre les bulbes qui fleuriront durant la saison estivale comme les lys, bégonias, cannas, glaïeuls et freesias. N’oubliez pas que lorsque vos lilas embaument, vous pouvez planter les bulbes de dahlias, en espaçant toujours les plantations afin d’allonger les floraisons et garder un jardin coloré plus longtemps. Si vous vous demandez que semer en avril, optez pour les mauves, les gauras, les euphorbes des bois, les lupins, les consoudes de Turquie, les campanules et les mahonias. Vous aurez de belles couleurs dans quelques mois !

que planter en avril