Un art ancestral

Au pays du Soleil-Levant, l’aménagement des jardins tient une place primordiale : chaque temple possède un espace paysager propice à la relaxation et à la méditation. Très codifié, l’aménagement d’un jardin zen est guidé par la circulation des énergies positives et la cohabitation entre les éléments végétaux et minéraux. Simple et épuré, le jardin zen peut s’adapter à n’importe quelle surface de terrain. Ne vous dites pas que vous n’avez pas assez de place pour envisager ce type de jardin : l’aménagement d’un petit jardin zen est parfaitement concevable.

Aménagement d'un petit jardin zen

Les différents types de jardin zen

On distingue 3 grands types de jardins zen :

  • Le jardin paysager zen (shizen fūkeishiki) est une représentation de la nature en miniature.
  • Le jardin sec zen (karesansui), minimaliste et minéral, est propice à la méditation. Tous les composants du jardin japonais y sont représentés de manière abstraite : du sable devient de l’eau, un caillou devient une montagne, etc.
  • Le jardin de thé zen (chaniwa) est partagé entre des espaces de passage, pour rejoindre la maison de thé et des espaces de méditation.
Aménagement d'un jardin zen

L’aménagement d’un jardin zen

Créer un espace intimiste

Pour transformer un petit coin d’extérieur en un espace favorable au bien-être, à la relaxation et à la sérénité, il est important que celui-ci soit bien clôturé pour vous mettre à l’abri des regards. On y aménagera un espace ombragé où installer un transat : rien n’oblige à être assis en tailleur pour méditer ! Enfin, il ne faut pas oublier le point d’eau, présent ou symbolisé dans chaque type de jardin zen : si vous n’avez pas de plan d’eau ou de rivière qui traverse votre jardin, une fontaine fera parfaitement l’affaire.

Bien choisir les végétaux et les accessoires

L’aménagement d’un jardin contemporain zen doit associer, dans une composition asymétrique, des éléments végétaux et des éléments minéraux. On y trouve des bambous, des espèces d’arbres japonais comme le cerisier ou l’érable, et des plantes qui couvrent le sol. Pour circuler, on pourra aménager un chemin de graviers blancs, de galets, ou faire une allée en pas japonais. À cela, il faut ajouter quelques accessoires japonisants, couleur pierre, comme une lanterne japonaise carrée ou une statuette de Bouddha. Si vous avez de la place, un torii sera du plus bel effet.

Jardin paysager zen

Pour toutes vos demandes concernant l’aménagement d’un jardin zen, n’hésitez pas à contacter un paysagiste du Réseau Alliance Paysage qui pourra transformer votre espace extérieur en havre de paix et de médiation.